Voyance & esotérisme

Voyance

 

Origine Voyance

Aussi loin que l’on remonte dans l’histoire de l’Homme, l’être humain s’est toujours soucié de son avenir qui lui paraissait incertain.
De ce fait, il s’est sans cesse tourné vers les signes de toutes sortes qui pouvaient se présenter à lui.
Ainsi au fur et à mesure que les années passèrent, et à force de recherches tenaces pour avoir une vision de son avenir, les Hommes se sont mis à élaborer des hypothèses et des champs logiques basés sur des postulats aussi énigmatiques que mystérieux.
Parmi les différentes pratiques qui ont vu le jour, l’on retrouve la voyance.
 

Qu’est-ce que la voyance ?

C’est la capacité à percevoir des informations à travers différents moyens autre que les cinq sens dont nous disposons.
Par ailleurs ces informations ne tiennent pas compte de l’espace temps.
Cependant, pour sa pratique, il faut savoir qu’elle est fondée sur la pré-acceptation de principes qui ne sont pas toujours voire jamais vérifiables.
Au fil des siècles, la pratique de la voyance se fit à travers différents Supports.
L’on peut citer notamment le recours à l’observation des étoiles, aux comètes, aux éclipses ou encore à d’autres phénomènes astronomiques.
Ces derniers restent d’ailleurs les plus connus.
C’est autour de 2500 ans avant Jésus-Christ, que les Sumériens, qui ne sont autre que la civilisation de Sumer, jetèrent les bases de l’astronomie et de l’astrologie.
Ce peuple, qui vient du Sud de la Mésopotamie, qui constitue l’actuel Irak, a sans cesse repoussé les limites de l’observation des phénomènes météorologiques et astronomiques au fil des générations.
Cela n’aurait pu se faire sans l’initiative qui a été lancée par des souverains, des prêtres astronomes ou bien encore des astrologues, qui n’ont cessé de soutenir la civilisation Sumérienne dans le but de connaître avec un pas d’avance, de quoi serait fait leur avenir.

Ce sont toutes les connaissances qui auront été tirées de ces recherches et de ces observations qui inspireront de nombreuses autres civilisations telles que la civilisation arabe, romaine ou bien encore grecque.
 

Evolution de la voyance

Dans la région du Golfe du Mexique, ce sont les Olmèques qui, 100 ans avant Jésus-Christ poseront les bases de l’astrologie.
Cette Astrologie sera par la suite adoptée par de nombreuses civilisations de la même zone géographique, que sont les civilisations toltèques, maya et aztèques.
De nos jours, on retrouve le même système qui était utilisé du temps des Incas dans les Andes Centrales.
En effet, les paysans se servent de prédictions du climat datant de l’époque de cet empire, qui sont basées sur des Pléiades, pour définir ainsi la date favorable et propice à la plantation des pommes de terre.
Un interdit se retrouve dans l’ancien testament de la Bible, interdisant formellement le recours à la voyance et encore moins sa pratique.
Le voici, il est tiré du Déutéronome 18. 10 – 12 : "Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer par le feu son fils ou sa fille, qui s'adonne à la divination, aux augures, aux superstitions et aux enchantements, qui ait recours aux charmes, qui consulte les évocateurs et les sorciers, et qui interroge les morts."
En lisant cela, l’on voit apparaître les différentes pratiques, semble-t-il, qui paraissaient être d’usages à l’époque : divination, augures, superstitions…

Cela nous oriente quant aux pratiques occultes qui étaient alors répandus, du moins du temps des contemporains des Hébreux, dans cette région du monde. En Grèce ainsi qu’à Rome, ce fut le summum de ceux qui prétendaient pouvoir lire dans le comportement, la manière d’être des animaux ou bien leurs entrailles.
Ce sont, en effet, les haruspices qui connurent leur heure de gloire, leur apogée entre le Ier et le IVème siècle.
Cette pratique qui permettait de réaliser des prédictions étaient très sollicités dans les affaires de crimes durant la Rome antique.
Elle était alors d’un usage courant pour juger les crimes perpétrés à Rome.
La voyance était alors institutionnalisée comme un système de référence pour prendre les décisions liées à la justice.

Parallèlement, se développe le Yi King en Asie.

S’appuyant d’abord sur l’interprétation des craquèlements des carapaces de tortues exposées à la chaleur, puis sur le lancer de 50 tiges d’achillée sèches, le Yi King, repose surtout sur la philosophie taoïste du Ying et du Yang.

Aujourd’hui, on a plus fréquemment recours au jet de pièces de monnaies. Il s’agit d’un oracle qui repose sur 64 figures, appelées aussi hexagrammes.

Ces figures sont constituées par l’amoncèlement de six traits, qui peuvent être soit pleins, soit brisé, soit mutables ou immuables. De ce fait, par ce jeu de mutation, il est possible d’établir jusqu’à 4096 combinaisons possibles. Par la suite, on interprète les hexagrammes grâce au « Livre des Mutations », appelé le Yi-King.

Il s’agit d’un manuel métaphysique taoïste qui date de la Chine Antique. Il aurait été réalisé par Fo Hi qui n’est autre que le souverain de l’époque. La rédaction de ce livre sera faite durant une période de son emprisonnement.
Dans les années 1960, il connut un regain de popularité dans les milieux intellectuels car, précieux outil d’aide à la décision, bien qu’il soit antique.
Les plantes psychotropes sont parfois utilisées pour avoir accès aux visions prophétiques. En Inde antique, les prêtres l’on bien compris.
Ils se servaient d’une boisson appelée le soma, qui est une boisson hallucinogène pour « voir les dieux ».
C’est une pratique qui trouve sa source dans les sociétés primitives et le chamanisme.

Au Moyen-âge, en Afrique du Nord mais surtout en Europe, on se sert des astres comme moyen privilégié. Les voyants préféraient se servir de cette intermédiaire pour pouvoir exercer leurs dons.

C’est à ce moment-là que l’Astrologie, bien qu’ancienne commence à être un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. D’après les théories chrétiennes les étoiles sont des disques derrière lesquels se cachent des anges ou des chérubins.Leurs mouvements sont interprétés comme des signes. Le ciel prend donc forme et s’organise en constellations et les années en période zodiacales : c’est de début de la carte astrale, carte du ciel.
On détermine ainsi l’horoscope grâce à des calculs aussi savants qu’énigmatiques.
Du temps des Lumières, dans un monde où tout était centré sur la science, de nombreuses personnes se tournent vers les sciences occultes pour contrer ce tout scientifique et tenter d’apporter des explications auxquelles la science conventionnelle n’a su répondre.

Plusieurs études ont été mené de façon secrète sur certaines personnes ayant révélé des aptitudes psychologiques et physiques incomprise par la science. Les résultats n'ont jamais été publié ...

Fait important, en 1994, la prédiction n’est plus considérée comme un délit dans le code pénal français. Aujourd’hui, c'est la vague New-Age, tout droit venue des Etats-Unis, qui contribue à nourri l'engouement pour les sciences occultes dont la voyance fait partie. Cette réaction au scientisme du XXème siècle, nous fait penser à ce qui s’est produit du temps du siècle des Lumières, donnant un nouvel essor aux sciences occultes. En conclusion, on peut dire que les arts divinatoires sont représentés par des disciplines diverses et variés, comme l’astrologie, la numérologie, le tarot etc.

 

 

 

 

 


Comment choisir sa voyance par téléphone ?

Predictions amoureuses

Bien choisir son voyant ou son médium

Les différentes méthodes de voyance

Le chanelling

Avez vous des dons de mediumnité ?

Pourquoi consulter un voyant


Voyance gratuite

Voyance par email

Voyance directe

La voyance

Qu' es que la voyance ?


Voyant du jour

Comment eviter les arnaques ?

Avez vous un don ?

Avez-vous un don de voyance ?


Développer sa clairvoyance

Comment développer votre don de voyance


Prédictions 2015